Framapiaf et la limite d’expression

Est-il possible d’avoir un message provocatif, de moins en moins. Il faut entrer dans le moule et dire les choses que les gens veulent entendre. Certains sujets sont tabous. Il ne faut pas les évoquer.  Il faut penser comme tout le monde. Il faut continuer de parler sans saveur avec aucun mot qui frappe les esprits. Penser on a le droit mais exprimer des pensées NON. Il ne faut pas heurter certaines sensibilités. Critiquer la religion on a le droit mais critiquer le système ou la société on a le droit. On risque de se faire bloquer.

Le problème c’est que plus on veut me faire taire plus je vais crier fort. C’est contre productif de mettre de la pression. INTERNET est un lieu d’expression libre. Plus on essaye de me faire taire plus je vais crier fort même pour déffendre des idées auquel je n’adhère pas forcément. Autrement dit le fait de m’obliger à parler d’une manière me conduit à changer ma manière de penser et à entre en opposition. Je me considère modéré sur différents sujets mais ici on me popousse vers l’extrème qui est INTERDIT.

 

Franc = libre

Le 5 décembre 1360 le 1er franc est émis. Cette pièce d’or, dite « franc à cheval », fut frappée pour payer la libération du roi Jean le Bon, capturé par les Anglais durant la guerre de Cent Ans. Le terme « franc » signifiait que le roi était « franc des anglais » donc libre Franc veut dire libre. Quand on parle franchement on parle librement. Ce nom a été choisi pour la monnaie car c’était le symbole de la liberté. La Suisse est un des rares pays au monde à encore avoir le Franc comme devise avec peut être quelques pays en Afrique. La France qui avait fait cette monnaie l’a abandonné au profit de l’Euro. L’Euro c’est pratique, cela évite les changes et facilite la comparaison des prix. Par contre c’est une perte de souveraineté qui se voit sur une échéance moyenne. L’Euro a 20 ans à peine.La crise des Gilets Jaune en France est un réfélateur. Le gouvernement ne pourra pas trouver de solution même en dialoguant car en perdant le Franc il perd sa marge manoeuvre. En 1968, en donnant une augmentation du smic, le Franc avait été dévalué et l’économie avait bénéficié de cela. Aujourd’hui cette solution n’est plus possible. Pour réduire le déficite et la dette la seule solution reste de diminuer les salaires et les retraites. C’est ce que le gouvernement a commencer de faire. Cela n’est que le début. Est ce que les français vont réaliser que le perte d’une monnaie c’est la perte de leur souveraineté ? Peut-être mais on ne l’entend pas souvent. Avec la perte du Franc, la France a perdu sa liberté.