Mon expérience zap en 2020

Alors que j’avais perdu mon compte mastodon (mon instance framapiaf m’avait viré), j’étais resté pendant quelques semaines sans compte social. J’ai utilisé un peu twitter. J’avais bien un compte zap mais… il était sur un serveur qui était trés trés lent et à chaque fois que j’y retournais, je me disais : « Non zap ça marche pas. »

zap

Zap c’est quoi ?

Zap est une application web social et nomade. Si vous connaissez Hubzilla, Zap c’est Hubzilla un peu simplifié et adapté pour être un réseau social.  On a l’impression que c’est une nouvelle application (encore!!) mais en fait Zap date de 2010 et au cours de son histoire son nom a simplement changé,

Zap est un réseau social créé par Mike Macgirvin un visionnaire qui a vu avant les autres le danger de la surveillance généralisée que nous vivons aujourd’hui.  Si l’histoire vous intéresse un article en anglais décrit le cheminement Un premier logiciel Mistpark en 2010, changement de nom avec Friendika puis Friendica. Friendica existe toujours et une communauté poursuit son développement.  Deux ans plus tard en 2012, il a eu la vision de délier l’identité du nom de domaine. L’identité nomade devenait une chose concrête. C’est un concept un peu difficile à comprendre tellement le nom de domaine est encore fortement enraciné dans nos consciences comme étant la base de beaucoup de choses. Par exemple un email comprend un nom de domaine et si il change c’est l’email qui change. On peut appliquer le même résonnement pour un site web. Bref il a eu non seulement la vision mais elle devenait réalité. Redmatrix a été la concrétisation. Quelques années plus tard : changement de nom pour Hubzilla. La communauté pensait que changer de nom allait aider à une meilleur adoption. Enfin en 2018 Mike Macgirvin commence une nouvelle branche en développant Zap pour en faire un vrai réseau social.

Mon expérience zap

Le nouveau serveur étant bien plus rapide, j’ai pris plaisir à l’utiliser et en voici quelques retours. Ce n’est pas une analyse de fond complète mais je vais vous partager quelques idées en vrac au fur et à mesure qu’elles me viennent.

nomade

L’identité nomade adapté à ActivityPub.

La je vous parle chinois. J’explique. L’identité nomade est un principe de ne plus ratacher un compte à un domaine. Par exemple les mails sont typiquement liés à un nom de domaine. Si vous avez un email prénom@domain et que vous voulez changer de domaine, il faudra recréer un nouveau compte et demander à vos correspondants de vous écrire à la nouvelle adresse. L’identité nomade c’est comme si votre maison bougeait, c’est un peu un mobil-home. Pour reprendre une autre comparaison, l’identité nomade est un peu comme votre téléphone mobile.

Mastodon est comparable à un téléphone fixe et zap à un mobile.

Ainsi mon compte est passé de l’adresse tofeo@freetobe.social à tofeo@zap.dog https://zap.dog/channel/tofeo mais mes correspondants ne s’en sont pas apperçus. Je continue à recevoir leurs messages, à commenter comme avant. Je n’ai pas prévenu tout le monde que j’avais déménagé. Avant la nomadicité ne fonctionnait que avec hubzilla et son protocol zot. Mais Mike le créateur de l’application à profité du confinement pour travailler et donner à ActivityPub cette nomadicité.

ActivityPub retrouve une certaine  nomadicité.

Usage

Zap est un réseau social. Sa fonction première est sociale. Il ressemble beaucoup à Hubzilla mais j’avais toujours entendu que Hubzilla n’était pas un réseau social. C’est beaucoup plus. C’est une application qui fait presque tout. Cloud, CMS, wiki, calendrier, contact, chat le tout avec un coté social. Si vous lisez l’anglais prenez le temps de lire l’article suivant : The Do-Everything System: An in-depth review of Hubzilla.

Zap veut être plus simple. Par exemple on peut recevoir les interactions des amis d’amis. Cela permet de découvrir des contacts.

couteau suisse

Fonctionalités : le top

Avec zap on se retrouve dans le même monde que Friendica et Hubzilla. On peut faire énormément de choses. Peut être trop. Je vais vous donner quelques fonctionnalités que j’apprécie
– Possibilité de corriger ses messages. C’est trés pratique de ne pas avoir à supprimer puis refaire un nouveau message qui peut perdre ses commentaires. Evidement les mises à jours sont répliquées sur les autres serveurs.

– Maitrise du filtre. On peut attribuer un niveau social 01 trés proche à 99 trés loin et donner une note aux contacts et ainsi recevoir plus ou  moins de messages. C’est le friend zoom. Quand je me dit c’est trop calme : je glisse la barre vers la droite  et je reçois plus de choses. Inversement quand je suis noyé en glissant la barre à gauche je ne reçoit que ce qui me semble le plus important.
– Suppression automatique des vieux messages. On peut définir combien de temps vont rester nos publications et les publications des autres. Par exemple on peut définir que nos publications vont être supprimées aprés 60 jours et que les publications des autres seront enlevées aprés 15 jours. Nos messages sont ainsi temporaires. Les choses qu’on écrit sont souvent lié à l’actualité et un an plus tard n’ont plus de raison d’exister. En plus cela fait gagner de la place sur le serveur. Et si on a écrit des choses qu’on regrette avec le temps elles disparaissent.
– Menu personnalisable  On choisi les applications parmi une liste un peu comme on installe des applications sur un ordiphone.
– Confidentialité : comme sur Hubzilla vous pouvez choisir qui peut lire vos publications (tous, un groupe, certaines personnes) qui peut commenter etc.. Vous maitrisez. Vos données sont à vous. Ce qui est confidentiel est confidentiel. Les autres ne peuvent pas le voir.

Vous maitrisez. Vos données sont à vous.

Points négatifs

– complexité:  Le gros point négatif selon moi est la complexité. Evidement la richesse et le nombre des fonctionnalités a pour conséquence une grande complexité. Il y a énormément de choses et il faut un peu de temps pour s’approprier l’outil, Mais aprés quelques jours on y prend goût et on aime.
– Ergonomie. : A mon sens c’est le gros point négatif et c’est une des raisons de la non popularité de hubzilla et zap. Pour faire des choses simples il faut réfléchir et chercher. Même aprés un apprentissage, faire certaines choses comme changer la bannière de son profile ou simplement l’image de son profile est un casse tête. Dans les autres applications ce genre de choses se fait se fait de façon trés intuitive sans réfléchir. Pour moi il m’a fallut plusieurs tâtonnements pour arriver à changer l’image de mon profile. La gestion des albums, des photos n’est pas du tout intuitive. C’est dommage car cette application a tout pour devenir populaire.

fediverse
Ce shéma date un tout petit peu car zap devrait se trouver à peu plus à gauche car il intégre ActivityPub.

Conclusion

Zap est le fruit de plus de 10 ans de travail d’un passionné qui a poursuivit sa vision. Le résultat est là. Une application de réseau social que vous pouvez installer sur votre serveur. Peut être dans un prochain article, je referais un tuto comment installer zap. Vous pouvez l’utiliser pour votre famille, vos amis, votre association ou votre entreprise. Zap est ouvert aux millions de personnes qui utilisent le fédiverse (Mastodon, Pléroma, Peertube, Pixelfed etc…) . C’est fonctionnel ça marche.

 

Lire aussi  : Zap un nouveau type de réseau social

Chômage des séniors en Suisse : Rien pour aider à part l’aide le social.

En Suisse quand on se fait licencier à 57 ans, comme dans de nombreux pays les chances de retrouver un travail sont trés faibles. Le problème c’est que le pays a une étiquette de pays riche et de plein emploi. Si on regarde les statistiques, il n’y a pas de chomâge : 3% ce qui veut dire rien.

 

Donc quand on se fait licencier on a deux ans de chômages pour survivre puis aprés PLUS RIEN !!!!

Ce chiffre cache le vrai chiffre du chômage car ceux qui ont de la peine à trouver du travail vont souvent à l’AI (Assurance Invalidité) ou au social.

Le social : c’est la commmune qui s’en occupe. Et pour y avoir droit il faut avoir épuisé ses économies et parfois il faut rembourser. Alors commment vivre dans un pays riche ou les dépenses contraintes sont énorme. Si on a aucun revenu demander de l’argent dans la rue est interdit et avoir une assurance santé est obligatoire. Il faut pays entre 500Fr  et 1000Fr pour s’assurer sans pour autant pouvoir bénéficier du système de santé car les prix sont tellement élevé et pour une personne qui n’a AUCUN revenu !!!
Le système social est opaque et caché. Evidement dans un pays trés individualiste ou le chacun pour soit est la religion. un pauvre doit se démener pour chercher ce qui existe. De plus quelqu’un qui est au ‘social’ c’est une honte. Ce sont des gens à la charge de la société. Il veut mieux MOURIR et rester cacher que demander de l’aide, Tout est fait pour décourager les demandeurs.

Alors que pensent les politiciens ? Ecouter  cette chronique sans lague de bois. Plus on est fort plus on écrase les faible, plus on est riche plus on taxe les pauvres pour qu’ils s’enrichent encore plus. C’est ça la Suisse.

 

Bref en Suisse la pauvreté augmente