François Boulo

François Boulo reprendre le pouvoir

Il va falloir que je fasse une liste de personnalité qui proposent des choses pour la France. Et François Boulo me parait être quelqu’un que je mettrais dans cette liste.

Il est compréhensible. Et c’est pour moi un point trés important. Je le comprend. De nombreux hommes politiques ou influenceur sont tellement dogmatique qu’ils oublient de parler de choses réelles.

Il critique mais il propose des solutions.

Il commence à faire le constat qu’il n’y a plus de démocratie. Les choses se sont fait petit à petit mais aujourd’hui les choses sont claires. Les élections ne servent plus à rien. Les français votent tous les 5 ans pour une personne qui appliquera la politique néolibérale de Bruxelles qui est soumis aux puissants de ce monde.

Selon lui la France n’est pas encore prête pour changer. C’est pour cela que sa mission est pour l’instant éducative.

Pour cela il a écrit un livre « Reprendre la pouvoir » qui se veut un livre didactique à la porté de tous.

La Déferlante Cette crise qui a révélé les évangéliques

Février 2020 l’église la Porte Ouverte de Mulhouse organise comme chaque année une semaine de jeûne et prière. Environ 2000 personnes se réunissent pour prier, chanter et chercher Dieu.

Mais c’est sans compter sur un certain virus le COVID19. On pensait qu’il était loin en Chine ou en Italie. Cette église est devenu un formidable foyer de contamination qui allait déclancher la première vague qui a suivi en Mars Avril 2020.

Samuel Péterschmitt Pasteur écrit un livre sur le déroulement de cet événement.

C’est l’emballement : la rencontre de Mulhouse est considérée par les médias comme le plus gros foyer de dissémination du virus en France puisque les participants venaient de tout l’Hexagone, y compris d’Outre-Mer. Plus que cela, elle est considérée comme le point de basculement de l’épidémie dans le pays comme l’ont affirmé plusieurs hauts responsables politiques et sanitaires.
Le pasteur Samuel Peterschmitt, responsable de l’église La Porte Ouverte, revient sur cette crise et se confie dans ce livre entretien à Kévin Boucaud-Victoire, journaliste à l’hebdomadaire Marianne. Douloureusement frappé par la maladie lui-même, il a écopé d’une double peine en voyant son église accablée par les accusations médiatiques, alors même qu’il n’y avait pas d’alertes spécifiques sur la présence du virus dans la région du Bas-Rhin. Cet ouvrage vient rétablir la vérité sur le déroulement précis des faits de cette affaire dont les médias se sont saisis, faisant de la Porte Ouverte les boucs-émissaires de la crise sanitaire. Leur méconnaissance, voire méfiance à l’égard des évangéliques qui a surgi au grand jour comme conséquence directe de cet événement est analysée ici par Kévin Boucaud-Victoire. En journaliste d’investigation, il présente ici un portrait complet de cette sensibilité religieuse qui se déploie à vitesse grand V en France depuis 50 ans au travers des différents points d’accusations mis en évidence par la crise : la foi des évangéliques, leurs pratiques, leur fonctionnement, leur rapport à la science, leur rapport à l’autorité politique et pastorale, etc.

 

Pourquoi nous ? Article sur le sujet de ChristianityToday

La plan de relance européen la France perd

 

La France va recevoir 40 000 000 000

Mais ce pays va payer 67 000 000 000 € dans le pot commun pour la relance commune.

Bien sûr l’Europe prête 40 milliards sous conditions!!! Il faudra continuer ou faire les « réformes. »

Bref la France paye et une partie de ce qu’elle paye lui est prêté si elle fait des réformes et elle devra rembourser.

La vraie écologie entre en contradiction avec la mondialisation

Il y a urgence climatique. La maison brule on en est tous conscient. Les médias nous culpabilisent en répétant que le climat se réchauffe, que les catastrophes arrivent et qu’il faut faire quelque chose. Mais Mais Mais le quelque chose c’est quoi? C’est toujours l’autre. Plus on parle d’écologie de réduction de la polution moins on fait quelque chose. Pourquoi ?

Voici une conférence sur l’écologie qui donnent des éléments de réflexion. On comprend pourquoi le monde est schizophréne. On fait produire avec des normes écologiques bassees. Les entreprises sont encouragées à délocaliser dans les pays sans contraintes écologiques, cela engendre du chômage. La dette augmente, les comptes sociaux déficitaires et se dégradent. Le cercle vicieux continue. Tout le système est conçu contre l’écologie même avec la meilleure volonté.

Regarder cette conférence qui pose les problèmes mais qui proposent des solutions concrêtes.