Franc = libre

Le 5 décembre 1360 le 1er franc est émis. Cette pièce d’or, dite « franc à cheval », fut frappée pour payer la libération du roi Jean le Bon, capturé par les Anglais durant la guerre de Cent Ans. Le terme « franc » signifiait que le roi était « franc des anglais » donc libre Franc veut dire libre. Quand on parle franchement on parle librement. Ce nom a été choisi pour la monnaie car c’était le symbole de la liberté. La Suisse est un des rares pays au monde à encore avoir le Franc comme devise avec peut être quelques pays en Afrique. La France qui avait fait cette monnaie l’a abandonné au profit de l’Euro. L’Euro c’est pratique, cela évite les changes et facilite la comparaison des prix. Par contre c’est une perte de souveraineté qui se voit sur une échéance moyenne. L’Euro a 20 ans à peine.La crise des Gilets Jaune en France est un réfélateur. Le gouvernement ne pourra pas trouver de solution même en dialoguant car en perdant le Franc il perd sa marge manoeuvre. En 1968, en donnant une augmentation du smic, le Franc avait été dévalué et l’économie avait bénéficié de cela. Aujourd’hui cette solution n’est plus possible. Pour réduire le déficite et la dette la seule solution reste de diminuer les salaires et les retraites. C’est ce que le gouvernement a commencer de faire. Cela n’est que le début. Est ce que les français vont réaliser que le perte d’une monnaie c’est la perte de leur souveraineté ? Peut-être mais on ne l’entend pas souvent. Avec la perte du Franc, la France a perdu sa liberté.

Voici ce que demande les gilets jaunes

Deux propositions principales

  • Revoir à la baisse toutes les taxes
  • Création d’une assemblée citoyenne 

D’autres propositions, sur les transports et écologie :

  • Réduction de la TICPE ainsi que de la taxe carbone
  • Suppression du projet de loi visant à interdire le gasoil non routier « fioul rouge » (pour les agriculteurs)
  • Interdiction du glyphosate 
  • Annulation du projet de loi du biocarburant à l’huile de palme (gaz de schiste, OGM)
  • Abandon du projet de renouvellement du parc automobile français en électrique et mise sur le marché de biocarburants

Sur une réforme institutionnelle

  • Consultation du peuple plus fréquente, par voie de référendum national mais également local
  • Suppression du Sénat
  • Reconnaître et comptabiliser le vote blanc aux différents scrutins électoraux
  • Promulgation des lois par les citoyens eux-mêmes

Sur l’emploi et les entreprises

  • Baisse des charges patronales
  • Augmentation des aides financière publiques pour l’embauche en CDI en CDD ainsi que pour les contrats d’apprentissage : 
    -Plus particulièrement accentuée pour l’embauche des personnes à mobilité réduite
    -Favorisant les emplois non précaires
  • Augmentation du SMIC. Revaloriser en conséquence le calcul du quotient familial
  • Aide au retour à l’emploi ou à la reconversion professionnelle grâce à des formations efficaces et valorisantes
  • Respecter la parité homme/femme : alignement de la qualification et du poste occupé à rémunération égale

Pour lutter contre la précarité

  • Augmentation des retraites
  • Fin des régimes spéciaux
  • Réévaluation de l’allocation pour le logement (APL)
  • Augmentation des aides financières aux étudiants pour l’installation, la mobilité et la culture
  • Retraite au calcul identique pour tous

En faveur de la réduction du budget des comptes publics

  • Réduction significative des salaires des membres du gouvernement
  • Suppression des privilèges (salaires après mandats, emplois fictifs, indemnités)
  • Contrôle des notes de frais des élus
  • Présence physique obligatoire des élus en Assemblée

Pour l’éducation, la culture ou encore la santé

  • Création d’un vrai POSTBAC
  • Inclusion des personnes handicapées dans tous les domaines de la société
  • Accès à la culture pour tous 
  • Diminution de l’assistanat
  • Suppression de l’article 80 (ambulanciers)
  • Refonte proportionnelle totale du barème des droits de succession

.

Facebook à 360°

Forces, faiblesses,opportunités, menaces, modèle économique, Facebook et les fakenews, Facebook et le régulateur… Bref, Soft Power fait le tour deFacebook à 360°.

Ecoutez cette émission qui a été diffusée sur France Culture le 25 novembre. A partager !

Pourquoi le gouvernement ne va rien céder aux gilets jaunes

Aujourd’hui jeudi 22 novembre  2018 est la 6ieme journée du mouvement ‘Gilets Jaunes’. Ce mouvement de protestation est une agrégation de divers mécontentements. Augmentation du prix du diesel avec le prétexte de fiscalité écologique, augmentation de divers impôts (CSG par exemple), baisse des prestations sociales (Logement), suppression progressives des services publics etc… Limitation de vitesse aux 80 KM/H et la liste pourrait bien sûr continuer.  Toutes ces choses ont pour nom les réformes.

Gouttes aprés gouttes le vase déborde. Depuis longtemps la grogne larvait. Certains commentateurs s’étonnaient de ne pas voir une contestation social eclatait. La voilà.

Sans aucun leader, grâce à internet le mot d’ordre est donné : Blogquer le pays. Faire des barrages avec un gilet jaune.

Face à ce mouvement, le gouvernement voit le désordre, accidents et les bagarres. Il affiche évidement sa fermeté.  C’est normal ce mouvement est d’un type nouveau. Aprés avoir écrasé toutes les dernières contestations sur la loi travail et la réforme de la SNCF, les syndicats n’ont plus de force et sont faibles. Les syndicats ont perdus.

Voyant que les syndicats ne servent plus à rien, voyant que les partis politiques sont tous les mêmes et conduisent tous (droite ou gauche) la même politique qui peu a peu casse les acquis sociaux, la population s’organise elle même.  Des idées fusent de toutes part : Bloquer la France, Bloquer les ports, Casser , monter à Paris, démission du président, dissolution de l’assemblées. On rêve d’une révolution. On se souvient de 1798. Macron étant comparé comme chaque présidents qui le précédait à Louis 16.

Les plateaux de télévisions avaient des discussions sur l’avenir du mouvement et sa compréhension.

Voici mon analyse

Ce mouvement n’a pas un but précis

Ce qui sera difficile pour les gilets jaunes c’est d’obtenir quelque chose de concret. La colère est diffuse. « On en a marre » mais il n’y a pas une demande précise. Cela va être difficile des les calmer. Au mieux ils vont obtenir des paroles. « Oui on vous comprend, on va vous aider bla bla bla »

Ce mouvement n’a pas de représentants

Autre difficulté est de savoir avec qui discuter. Quand il y a des grèves, ils y a des revendications et des demandes. On peut discuter et faire un compromis en fonction du rapport de force. Mais ici il n’y a personne avec qui parler.

Le gouvernement n’a pas de marge de manoeuvre

Au final tout tourne autour de l’argent. Les gilets jaunes veulent moins d’impôts et plus de services publics. Mais il n’y a plus d’argent. Quand le gouvernement trouve une solution c’est avec l’argent des autres (des entreprises par exemple)

La constitution française protègle le président

La constituion français est fait pour que le gouvernement soit stable. Rien ne peut destituer le président. L’assemblée nationale donne une majorité au gouvernement. Donc les institutions protège le gouvernement et le président. Il n’y a qu’à a attendre que les choses se calment.

Le mouvement va se fatiguer

La stratégie du gouvernement est de ne rien céder. Il a tout les pouvoir. Le mouvement est un mouvement spontané. Le blocage de la France ne gène pas le pouvoir mais les français eux même. On peut penser qu’il va avoir une certaine lassitude. On se souvient du mouvement Nuit Debout qui au final a débouché sur RIEN.

Le gouvernement ne peut rien faire

Les traités européens impose aux pays membres de conduire une politique néolibérale de concurence et de destructions des acquis sociaux. Cela se fait petit à petit, lentement mais surement. Le gouvernement DOIT appliquer cette feuille de route européenne. Les Grandes Orientations de Politique Européenne demandent chaque années aux pays membres de faire telle ou telle chose. Même avec une dissolution de l’assemblée nationale et de nouvelles élections, cela ne changerait pas beaucoup. Le prochain gouvernement devra suivre ces GOPE. Tous les pays européens qui se sont révoltés sont rentrés dans le rang. Souvenez vous de la Grèce qui avait un gouvernement de gauche qui au final a dû vendre des ports, privatiser, baisser les retraites et les salaires et les pauvres sont devenus plus pauvre encore. N’avez vous pas remarqué que les différents gouvernements se suivent et font la même choses. Peut être ce mouvement va-t-il révélé l’impuissance des gouvernements. La France a perdu sa souveraineté.

Yunohost bilan

Yunohost est un logiciel qui permet de gérer un système linux plus facilement. Il permet d’installer en quelques clics des applications et d’avoir des comptes mails et xmpp.

L’idée derrière est de faciliter l’autohébergement pour le rendre accéssible au plus grand nombre.

Aprés avoir utiliser Yunohost en vrai voici mon bilan.

Avantages

– compte mail + xmpp intégré nativement
– Gestion des domaines sous domaines en deux clics
– letsencrypt en deux clics

– Installation facilité de certaines applications.

Inconvénients

  • Certaines applications ont des incompatiblités entre elles par exemple nextcloud et hubzilla
  • Certaines applications ne fonctionnent pas. Il faut chercher dans le log
  • Il faut souvent aller en ligne de commande pour ‘finir’ et installer des choses manquantes pour pouvoir faire tourner certaines appli

Qu’est ce que j’ai fait avec Yunohost

J’ai installé créer quelques compte et le mail et xmpp fonctionne relativement facilement. J’ai aussi installer quelques application comme un pad, dokuwiki, peercast, funkwhale, hubzilla, mastodon et c’est la que les problèmes ont commencé.

Parfois l’installation etait bonne du premier coup. Mais quelques fois pas. Il fallait aller sur le forum et demander de l’aide. Il fallait aller dans les logs qui et chercher l’origine du problème. On peut gagner du temps mais d’un autre on peut en perdre.

J’ai remarqué qu’il peut avoir des incompatibilités entre applications. Par exemple nextcloud et hubzilla ne fonctionnent pas.

Depuis quelques semaines ngnix s’arretaient de temps en temps. Comme je repoussait la recherche. J’ai un peu regarder des logs sans trop comprendre ni trouver de solution. J’avais mis dans un cron un commande pour relancer nginx. Cette solution temporaire ne pouvait pas rester. C’est alors qu’en voulant corriger finalement tout a été cassé.

Décision de tout réinstaller. Aprés un déménagement d’application déménageable facilement comme dokuwiki, je me pose la question si je vais continuer à utiliser yunohost. Peut être une installation native demande plus de temps mais au moins je comprends ce que je fais et cela me donne une impression de maitriser le serveur.

L’autohébergement c’est bien mais cela demande du temps et des compétences. Je comprends que ce n’est pas à la porté de tout le monde.