/ mai 21, 2018/ Non classé, Pays, Russie, Ukraine

On en avait pas beaucoup entendu parlé mais la Russie construisait un pont entre la Russie et la Crimée qu’elle avait incluse dans sa fédération. La Crimée se trouvant une enclave il fallait faire quelque chose.

Ce pont de 27 km a été construit en 27 mois.  Le pont de Crimée c’est son nom relie la continue à la péninsule.
Quatre années et deux mois après l’annexion de la Crimée par la Russie, un lien physique relie désormais la presqu’île à son nouveau maître. Vladimir Poutine a inauguré en grande pompe ce pont routier et ferroviaire de 19 km, lors d’un événement retransmis en direct par plusieurs chaînes fédérales russes. Le président russe s’est fendu d’un discours triomphal, soulignant qu’aucun de ses prédécesseurs s’étant attelés à cette tâche n’y était parvenu.
Si les prédécesseurs ont échoué à construire le pont, c’est en partie pour des raisons technologiques. Le courant est très puissant dans le détroit de Kertch, les fonds marins particulièrement instables, tout comme le climat météorologique. Amputée de sa presqu’île méridionale, l’Ukraine a rapidement coupé tous ses liens avec elle (eau, électricité, gaz, transport ferroviaire et routier). Conséquence: la Crimée a vu chuter le tourisme et la production agricole, tandis que les coûts d’approvisionnement montaient en flèche.

 

Share this Post