L’Union Européenne est responsable de la mort des agriculteurs

Les agriculteurs manifestent pour pouvoir survivre. C’est permanent. Ces manifs ont les voient régulièrement. C’était le cas il y a 10 ans 20  ou 30 ans. Mais leur situation continuent à se dégrader.

C’est la faute à l’Europe.

On dit cela en rigolant et en disant c’est pas ma faute. Mais c’est vrai. Les politiciens français n’ont pas de pouvoir ils doivent appliquer des directives européennes décidés par des gens qui ne sont pas élus et qui ne sont pas français. C’est la exnocratie.

Pourtant quand on dit qu’il faut sortir de l’Union Européenne la grande majorité pense que non. C’est pas possible que l’Europe c’est la paix et la prospérité.  Mais il suffit d’ouvrir les yeux pour voir que l’Union Européenne n’a rien de démocratique. C’est juste une instance aux mains des hyper riches des puissants contre les faibles. Alors si on dit ça c’est peu crédible. Mais c’est vrai. Les inégalités continuent à augmenter et la pauvreté mais les riches continuent de s’enrichir.

La solution : c’est l’article 50 des traités européens. La sortie de l’UE comme les britaniques. C’est peut être difficile mais c’est la solution si on veut retrouver la démocratie et la justice social. Si on veut sauver les agriculteurs.

Gabriel Attal est influencé par Klaus Schwab

Klaus Schwab au Word Economic Forum Davos

Gabriel Attal est premier ministre en France. Il est le plus jeune premier minitre à 34 ans. Est-ce bien pour la France?

Si on regarde le parcours de Gabriel Attal on voit que cet homme vient d’une classe sociale favorisée.  Il a toujours fait de la politique et n’a jamais travaillé. Il ne va donc pas comprendre ce que le monde des entreprises est ni de ce que c’est que travailler. Il ne va pas non plus comprendre ce que c’est qu’être pauvre et avoir des difficultés.

 

Gabriel Attal a été influencé par le Klaus Schwab car il a été membre des Jeunes Leaders Mondiaux .   C’est donc un mondialiste.

Parmis les membres de on retrouve par exemple Mark Zuckerberg ou Justin Trudeau et d’autres noms qui ont un pouvoir trés important. Ce sont ces gens qui gouvernent le monde.

Gabriel Attal  a pour but d’être connu et célébre. C’est un acteur. Il sera peut être un trés bon communiquant. Par contre il n’a aucune expérience réel du monde et a pour mission de promouvoir le mondialisme, les multinationales qui gouvernent le monde et les puissant qui veulent être encore plus riche.

L’avenir nous dira si ces quelques lignes sont vraies ou pas.

Black Friday : Ne rien acheter si possible.

Black Friday

Plus les années passent plus le Black Friday devient deux mots qui me font mal au ventre. Non seulement ce sont deux mots anglais et on utilise rarement les mots de vendredi noir mais encore ces deux mots donnent le stress. Il faut acheter.

Plus on achète plus on détruit notre monde

Les média nous bassinent à longueur de journée que le climat se réchauffe et que c’est notre faute. Le monde est perdu et il faut acheter des voitures électriques etc… OK mais il ne vont pas dire ‘Il faut acheter moins’. La propagande officiel dit : il y a une croissance verte blablabla. Mais tout cela est faux. Il n’y a pas de croissance verte. La croissance verte c’est de ne rien acheter d’inutile et de laisser pousser les arbres à leur vitesse. Alors en cet fin de novembre le mot d’ordre est  : Il faut acheter uniquement ce que nous avons besoin. La fabrication des produits demande beaucoup d’énergie et l’énergie c’est ce qui réchauffe le climat.

Ne plus acheter dans un magasin ou une marque qui utilise le Black Friday comme moyen de promotion

Le Black Friday c’est la religion de la surconsommation. On achète souvent des choses inutile. Les rabaits sont souvent de faut rabais. Il ne faut pas regarder la remise mais le prix final. Il y a des marques ou des magasins qui ne font plus de la publicité utilisant le Black Friday. Alors si vous avez besoin d’acheter quelque chose il faut privilégier ces marques.

Réfléchir avant l’acheter

Acheter est votre pouvoir. La plupart des gens ont un pouvoir d’achat limité. Il faut prioriser les achats. D’abord ce qui est le plus important. La nourriture, la santé, le logement etc.. Puis après avoir payé les choses obligatoires, les dépenses contraintes (impôts, loyers, électricités etc…) on regarde ce qui nous reste. On met sur un compte d’épargne en prévision de quelque chose (vacances, renouvellement voiture, précautions). Avec ce qui reste on réfléchit sur ce qu’on a vraiment besoin. Dépenser de façon intelligente est notre pouvoir. Acheter quelque chose d’utile qui va durer longtemps. Donner à ceux qui en ont vraiment besoin. Aider une association.

Si vous acheter pour le Black Friday vous êtes complice

Acheter le jour du Black Friday c’est encourager le capitalisme destructeur du monde. Si il y une période dans l’année ou il faut attendre un peu c’est bien durant cette période. Un temps de réflexion et votre argent (qui j’en suis sûr n’est pas si abondant que cela), sera beaucoup mieux utilisé.

 

Réorientation

Ce blog manque d’objectif. Il va dans tous les sens. Voici le moment de faire le point sur son objectif et son orientation.

Pourquoi maintenir un blog alors que la mode des blogs est passé depuis longtemps. Peut être pour se motiver à écrire et aider à structurer sa pensée. Et puis avec le fédiverse la force d’un blog revient. On écrit un blog pour soi mais aussi pour les autres en espérant que cela soi utile au moins à une personne.

Ecrire un article c’est un peu comme une goutte d’eau dans la nature. Elle tombe au hazard et elle peut faire fructifier une plante ou bien aller dans un rivière et dans l’océan. Une goutte est rien du tout mais dans le désert elle a une grande valeur. Je voudrais écrire avec un peu plus de soin pour que chaque goutte soi d’une utilité et d’une valeur. Si cela aide au moins une personne l’objectif sera atteint

Voici les grandes directions

  • Le fédiverse et le numérique. Ce domaine a toujours été la motivation de ce blog. Montrer au monde que le fédiverse existe et que c’est une bonne chose. Cela peut être utile. Par extension tout ce qui touche à internet, l’informatique peut aussi convenir dans cette catégorie
  • Bonne nouvelle : L’évangile c’est une bonne nouvelle. Dans le lot des infos nous avons souvent de mauvaises nouvelles qui influencent notre état d’esprit. Ici nous parlons de bonnes nouvelles et de la bonne nouvelle. Oui cela change notre état d’esprit
  • Esperanto : c’est nouveau mais cette langue va être mis en avant plus souvent. L’espéranto est une langue logique et facile. On l’apprend pour s’amuser. On l’utilise si on veut. L’espéranto est neutre. Son but n’est pas de remplacer les langues existantes mais d’être une langue alternative de communication entre deux personnes qui ne parlent pas la même langue.
  • Réflexions : Une pensée ne doit pas être gardée mais partager. Une idée peut changer le monde. On réfléchit à un monde meilleur. Mais pour changer le monde il faut en premier se changer soi même.

Le menu a été revu pour être plus cohérent.

 

 

Rester à l’heure d’hiver toute l’année

Chaque année on reparle du changement d’heure. On dit que cela n’a plus d’utilité. Faut-il revenir toute l’année à l’heure d’hiver (UTC+1) ou l’heure d’été (UTC+2)

Voici ma proposition et je ne suis pas le seul à revenir à l’heure solaire.  La Suisse devrait rester à l’heure UTC+1 toute l’année. La France devrait avoir la même heure que le Royaume Uni. Ce n’est pas normal que depuis la 2e guerre mondiale elle a gardé l’heure allemande que les allemands avait instaurée.

 

Article détaillé sur le sujet : Revenons à l’heure solaire !
Qu’en pensez vous ?

La dernière réforme de l’orthographe c’était en 1835

Le français est peut être la langue la plus difficile à écrire. L’orthographe est un marqueur social. Ceux qui la maitrisent ont le pouvoir. Ceux qui ne la maitrise pas sont exclut. Ici Linguisticaé nous explique pourquoi la réforme de 1835 a été la dernière vraie réforme. Avant on écrivait françois tout en prononçant francé. La réforme de 1990 n’est pas obligatoire et n’est pas appliqué.
Deux siècles pour ne rien changer mais garder ces règles juste pour le plaisir alors que de nombreuses autres langues ont évoluées.

Bullshit Jobs Le fabuleux monde de l’entreprise

Burn out, perte de sens, « bullshit job » : des hommes et des femmes racontent comment leur travail tant rêvé s’est mué en cauchemar, à l’opposé de l’épanouissement attendu. Des récits touchants, qui questionnent.En 1944, le bureau des services stratégiques américain publie le Manuel de sabotage simple sur le terrain, un ouvrage destiné à couler n’importe quelle organisation ennemie de l’intérieur. Parmi les principes édictés, certains sont aujourd’hui largement employés dans les entreprises – un constat ironique, qui sert de point de départ à ce documentaire édifiant. Selon une étude, 25 % des collaborateurs agiraient à l’encontre des intérêts de leur entreprise, après avoir développé une véritable haine à l’égard de leur travail.Burn out
À travers les récits d’hommes et de femmes qui ont vécu un burn out, le réalisateur finlandais John Webster plonge au cœur des dysfonctionnements qui rongent le monde de l’entreprise, et montre leurs effets néfastes sur les collaborateurs et la société tout entière. L’anthropologue David Graeber, mort en 2020 et auteur de Bullshit Jobs, et la chercheuse en psychologie Christina Maslach, spécialisée dans les troubles liés au stress au travail, éclairent ces témoignages de parenthèses théoriques enrichissantes. Un documentaire complet et nuancé, qui montre également comment certains tentent d’inventer l’entreprise du futur.

Comment sensibiliser sur le climat ? – Cédric Ringenbach

Bonne conversation honête. Alors qu’on a l’impression que les médias à force de répétition font de la propagande, Cédric nous partage les 3 formes de climatosceptiques

  • ceux qui ne croient pas que le climat se réchauffe. Ceux là n’existe plus
  • Ceux qui reconnaissent que le climat se réchauffe mais qui disent que ce n’est pas la faute de l’homme
  • Ceux qui reconnaissent que le climat se réchauffe et qui savent que c’est la faute de l’activité humaine mais qui disent ce n’est pas trop grave. Ce sont les climato réalistes.

Faire peur ne marche pas toujours et peut faire provoquer des réactions inverse

Pourquoi une telle violence en France

 

Pourquoi une telle violence en France ?

En écoutant les infos cette question revient. C’est l’incompréhension. Bien sûr il y avait eu la mort de Hahel par la police. Mais pourquoi s’attaquer à des commerces ? Pourquoi bruler des voitures.

Quelques éléments de réponses.

Vengeance contre la police et ceux qui donnent des ordres

Les jeunes sentent que cette mort ‘accidentelle’ est une goute d’eau qui est de trop. Ils se sentent humilier par la police constament. Ils ont la haine de la police et veulent se venger de cette more.

Racisme

Les médias ne parlent pas du type de population qui cassent. Mais cela doit être des pauvres étrangers. Ces jeunes ne voient pas d’avenir et se sentent en dehors. Ils se sentent rejeter. Tous ces jeunes sont issus de l’immigration et ont la haine des autorités et particulièrement de la police.

Lutte des classes

Il n’y a pas de revendication mais une colère noire. Comme  pour la réforme des retraites, la colère éclate.

Vue du coté média et pouvoir

Le coté répressif et largement mis en avant en montrant le nombre de policiers et en les équipant. De l’autre coté le camp adverse monte en puissance en s’organisant et s’armant. Cela ressemble à une guère civile.

Les infos sont partielles

Les médias ne parlent pas de races, d’immigration et de classification sociologiques. Il est clair que la violence vient du fait que les gens issus de l’immigration ne sont pas intégrés et commencent à devenir une communauté qui reste entre eux. Il n’y a pas d’intégration. En Suisse quand un tel événement se passe, les infos sont différentes

« Les sept personnes interpellées ont été conduites à l’Hôtel de police. Il s’agit de six mineurs, trois adolescentes d’origine portugaise, somalienne et bosnienne, âgées de 15 et 16 ans, de trois ressortissants suisse, géorgien et serbe de 15 à 17 ans, ainsi que d’un Suisse de 24 ans. »

Les suisses donnent la nationalité des personnes qui commentent des actes de vandalismes. Pourquoi les français ne le font pas.

Ce n’est pas en cachant l’information que cela va aider à mieux comprendre ce qu’il se passe. Ne pas donner la nationalité ne va pas aider à faire baisser les idées xénophobes.

Conclusion

Le sentiment de rejet, la pauvreté et aucun espoir dans l’avenir poussent ces jeunes à tout casser pour se vanger de l’acte criminel de la police.

 

Lire plus : On sait mieux oû va la France (Le Temps) 

 

 

 

 

La voiture électrique pas vraiment une nouveauté

voiture électrique

Aujourd’hui on a l’impression que la voiture électrique est une technologie nouvelle. Cette technologie nous est présenté comme savatrice pour notre humanité face au péril du réchauffement climatique.

Si je ne nie pas le réchauffement climatique lié à l’activité humaine je vais mettre ici un bémol pour la solution. Déjà quand on présente des chiffres on présente l’usage. Par exemple on va comparer les émissions co2 d’une voiture thermique à celui de la voiture électrique. Si on raisonne comme cela oui en bout de chaine la voiture électrique est gagnante. Mais comment on produit de l’électricité? Et dans le calcul il faut intégrer aussi la polution de la fabrication de l’objet.

La technologie de l’électricité date du 19e siècle. Si vous lisez Jules vernes on voit qu’à l’époque plusieures technologie étaient en compétition : vapeur – pétrole – alcool et électricité.

Extrait du livre Maitre du monde de Jules Vernes

voiture électrique

À cette époque, les automobiles les plus
perfectionnées, quel que fût leur système, mues
par la vapeur d’eau, le pétrole, l’alcool ou
l’électricité, ne dépassaient guère le cent trente à
l’heure, soit environ trente lieues de quatre
kilomètres, c’est-à-dire environ un mille et demi
par minute, – ce que les chemins de fer, avec
leurs express ou leurs rapides, donnent à peine
sur les meilleures lignes de l’Amérique et de
l’Europe.

On le
voit, les meilleurs fabricants avaient répondu à
l’appel de l’Automobile-Club, en envoyant leurs
types les plus perfectionnés. On en comptait une
quarantaine de divers systèmes, vapeur d’eau,
pétrole, alcool, électricité, tous ayant fait leurs
preuves dans nombre de mémorables sports.
D’après les calculs, basés sur le maximum de
vitesse qui pourrait être obtenu, cent trente à cent
quarante kilomètres, cette course internationale
durerait à peine trois heures pour ce parcours de
deux cents milles. Aussi, afin d’éviter tout
danger, les autorités du Wisconsin avaient
interdit la circulation entre Prairie-du-Chien et
Milwaukee pendant la matinée du 30 mai.

Et qu’en est-il des voitures hybride électrique et thermique. Il y a 150 ans Jules vernes écrivait

Construit par un inventeur du nom de
Lake, muni de deux moteurs, l’un électrique, de
soixante-quinze chevaux, actionnant deux hélices
jumelles ; l’autre à pétrole, de deux cent
cinquante chevaux,