Pixelfed Partage fédéré d’images

Mastodon a popularisé le fediverse. Grâce à une interface intuitive et aux relais de journalistes qui en ont parlé, entre 1 et 2 milions de comptes ont été ouverts (en 2018) sur un grand nombres d’instances. Mastodon c’est l’alternative à twitter.

Pixelfed veut prendre le même chemin en s’inspirant d’Instagram.

Avez vous lu les conditions générales d’utilisations d’Instagram ? Voici un extrait

Vous nous accordez, par la présente, une licence non exclusive, gratuite, transférable, sous-licenciable, et mondiale pour héberger, utiliser, distribuer, modifier, exécuter, copier, jouer ou présenter publiquement, traduire et créer des œuvres dérivées de votre contenu.

Cela signifie que le contenu ou vos photos appartiennent à Mark Zuckerberg qui est le propriétaire d’Instagram et qu’il peut en faire ce qu’il veut.

Alors certains ont imaginé un Instagram basé sur ActivityPub. Des instances qui communiquent entre elles comme sur Mastodon ou Hubzilla. Dansup l’a fait (@dansup@mastodon.social).

En ce jour (fin juin 2018) c’est encore au stade de développement et peu de fonctionnalité fonctionnent. Mais il y a déjà des instances ouvertes pour avoit un compte si vous n’en avez pas.

Je me suis ouvert un compte sur pixelfed.social. https://pix.diaspodon.fr/Tofeo

ça ressemble à ça.

Vous pouvez suivre le compte officiel @pixelfed@mastodon.social.

La fédération n’est pas encore ouverte mais ça va venir trés bientôt. Cela signifie qu’en ajoutant le compte tofeo@pixelfed.social vous pourrez suivre mes photos et les commenter depuis votre compte pleroma ou friendica par exemple.

Pour finir je vous donne quelques instances ouvertes si vous n’avez pas encore de compte

https://pix.hostux.social

https://pxlfd.me

https://pix.tedomum.net

https://pix.diaspodon.fr

Autres articles sur Pixelfed

PixelFed, l’Instragram libre et fédéré

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.