/ novembre 1, 2018/ pensées/ 0 comments

Je remarque que le thème du réchauffement climatique devient très présent. Pas un jour sans entendre ces deux mots. Alors je commence à me poser des questions. Entre les climatosceptiques qui nient le réchauffement et ceux qui disent que dans 10 ans la terre va mourir, la vérité doit être entre les deux.

Pour essayer d’avancer dans le début de ma réflexion voici quelques éléments que j’ai trouvé dans une vidéo.

Etienne Vernaz : ancien directeur de recherche au commissariat à l’énergie atomique (est-il pro nucléaire ?)

Je ne partage pas toutes ses idées mais il donne des éléments intéressants

Il est évident que le climat se réchauffe.

En France le climat se réchauffe depuis au moins un siècle. Il suffit de regarder une photo d’un glacier il y a 100 ans et aujourd’hui et on voit que les glaciers diminuent.

La date de vendanges a tendance à être plus tôt. C’est un indice de réchauffement car le murissement du raisin est plus rapide quand il faut plus chaud.

Est ce que ce réchauffement est inquiétant ? Dans l’histoire le climat a évolué. Il y avait des arbres au Groenland vers l’an 1000 et vers 1600 il a fait très froid. La Tamise à Londres gelait.

Le réchauffement ou le refroidissement est de l’ordre du degré par siècle.

Effet de serre

Une des hypothèse du réchauffement est l’effet de serre. Ce sont principalement les nuages. La température moyenne de la terre est de 15C. Sans effet de serre elle serait de -18C.

Les gaz à effet de serre sont l’eau (la vapeur d’eau), et le gaz carbonique principalement.

la vapeur d’eau est présente à 0.3% dans l’atmostphère. Le Co2 à 0.03%
L’eau se régule automatiquement par l’évaporation et les précipitations. Quand au Co2 97% sont d’origine naturelle. L’homme est responsable de 3% du gaz carbonique dans l’atmosphère.

Le Co2 est essentiel à la vie et au développement de la biomasse. Un peu plus de co2 va doper la croissance des plantes.

Le danger existe-t-il ?

Le GIEC a été créé en Groupement Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat en 1988. En 1992 il y a eu le sommet de Rio, en 1997 le protocole de Kyoto et en 2015 la conférence de Paris.

Chaque conférence a tenu des propos toujours plus alarmistes. Est-ce justifié ? Est -ce une bonne stratégie ?

La courbe de Mann a été contesté. Car elle est fait sur une détermination des températures pendant 1000 ans à partir de l’écorce des arbres. Cette méthode n’est pas sûr. Cette courbe a été retiré des rapports du GIEC mais pas les conclusion.

Ma conclusion sur le réchauffement climatique

A force d’alarmer et de culpabiliser les gens, à force d’entendre tous les jours les même choses mais en ne nous donnant aucune solution, on se trouve dans une impasse. Dans les magasins on est obligé d’acheter des produits suremballé. On est obligé de se chauffer et de se déplacer.  En plus la mondialisation favorise cela. Les frais de transport avec la Chine sont moins important que les frais de la poste de mon pays. Tous les politiciens sont mondialistes et ils ne peuvent pas imaginer que d’autres peuvent avoir des idées différentes. Donc depuis qu’on parle du réchauffement du climat, les politiques nous alarment mais ne font RIEN pour aider.

Scientifiquement si il y a un réchauffement depuis 100 ans. On nous dit que c’est à cause de l’homme. Peut être c’est vrai. Mais on nous dit que les choses vont en s’accélérant et qu’il va avoir un effet d’emballement. C’est là que je commence à me poser des questions. C’est juste une hypothèse c’est pas une chose qui est sûr. On nous donne toujours les hypothèses les plus pessimistes. A force de crier au loup on ne finit par ne plus faire attention. On insiste sur le co2 alors que le co2 est présent à 0.3% dans l’atmosphère et que la végétation en a besoin. Si il y en a un peu plus les plantes vont pousser plus vite. Le Co2 produit par l’homme présente 4% du co2 total. Si on augmente de 20% le co2 produit par l’homme, mes calcule arrive à une part du co2 de produit par l’homme passe de 0.012 % à 0.0144% de l’atmosphère. Alors que la création de co2 naturelle est de 96% cette valeur me semble trés faible relativement. Et qu’en est il de la variation de la production de naturel de co2 ?

J’espère qu’on va bien me comprendre, je ne remets pas en cause le réchauffement du climat mais les conclusion alarmistes du GIEC et sur leur efficacité à faire changer nos comportements.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.