Framapiaf et la limite d’expression

Est-il possible d’avoir un message provocatif, de moins en moins. Il faut entrer dans le moule et dire les choses que les gens veulent entendre. Certains sujets sont tabous. Il ne faut pas les évoquer.  Il faut penser comme tout le monde. Il faut continuer de parler sans saveur avec aucun mot qui frappe les esprits. Penser on a le droit mais exprimer des pensées NON. Il ne faut pas heurter certaines sensibilités. Critiquer la religion on a le droit mais critiquer le système ou la société on a le droit. On risque de se faire bloquer.

Le problème c’est que plus on veut me faire taire plus je vais crier fort. C’est contre productif de mettre de la pression. INTERNET est un lieu d’expression libre. Plus on essaye de me faire taire plus je vais crier fort même pour déffendre des idées auquel je n’adhère pas forcément. Autrement dit le fait de m’obliger à parler d’une manière me conduit à changer ma manière de penser et à entre en opposition. Je me considère modéré sur différents sujets mais ici on me popousse vers l’extrème qui est INTERDIT.

 

2 Replies to “Framapiaf et la limite d’expression”

  1. Provocatif n’existe pas en français, on dit provoquant.

    Ensuite, rien de nouveau sous le soleil, vous pouvez pas parler de tous les sujets avec tout le monde, cela s’appelle la sensibilité, c’est pareil sur une instance.

    1. Au sujet du mot provocatif, j’ai eu un doute. Je l’ai écrit de façon induitive et j’ai vérifié. En fait ce mot existe. Sa signification est « Qui provoque, qui suscite des réactions. » Provoquant est un peut différent il n’y a pas de volonté mais c’est kuste un fait.

Comments are closed.