Comment supprimer un compte facebook

Je viens de découvrir que j’avais un vieux compte facebook inutilisé depuis des années. C’est le moment de le supprimer. …

Mais comment ? C’est une vraie question.

J’ai cherché et je n’ai pas trouvé comment supprimé mon compte. La seule chose que j’ai réussi à faire c’est modifier mon image, supprimer mon contenu, supprimer mes contacts. Mais comment supprimer mon compte facebook ?

On m’a envoyé ce lien
https://www.facebook.com/help/delete_account?rdrhc

 

 

Et voilà une bonne chose de faite

Pourquoi je ne devrais plus utiliser whatsapp

Je commence à peine à utiliser Whatsapp. J’ai des contacts qui l’utilisent et ils ne veulent pas changer. Ils disent qu’ils ne sont pas des célébrités et n’ont rien à chacher.

Facebook accéde aux numéros de téléphone des utilisateurs de WhatsApp

Facebook force le service à changer ses conditions générales pour accéder aux numéros de téléphone des utilisateurs de WhatsApp. Le réseau social va plus loin en se servant de l’application pour obtenir des informations sur le type de smartphone utilisé et son système d’exploitation. Les annonceurs de Facebook obtiennent notamment les numéros de téléphone des utilisateurs et peuvent ensuite leur envoyer de la publicité mieux ciblée au sein du réseau social, via le service Custom Audience. Facebook trahit ainsi la parole des fondateurs, mais aussi les promesses faites à la Commission européenne lors du rachat

WhatsApp va afficher de la publicité

En janvier était lancé le service WhatsApp Business, permettant à des entreprises de créer un profil et d’envoyer des messages à leurs clients. En parallèle, l’application permet depuis début 2018 à ses 200 millions d’utilisateurs indiens de s’envoyer de l’argent. Il est possible que le départ de Jan Koum incite Facebook à afficher de la publicité directement au sein de WhatsApp, comme il le fait depuis l’été 2017 au sein de Messenger via des messages sponsorisés.

 

Facebook aimerait baisser le niveau de chiffrement

 

Le cofondateur de WhatsApp Jan Koum, ardent défenseur de la protection des données personnelles, a annoncé lundi quitter le service de messagerie instantanée pour smartphones, propriété du réseau social Facebook.

A l’heure ou je commence à utiliser facebook, il va falloir trouver des alternatives (telegram, Signal, Riot …) mais surtout convaincre mes interlocuteurs.

 

Mastodon a un an

Il y a un an, les médias faisait de la publicité pour Mastodon, le nouveau réseau social alternatif à Twitter.

En fait Mastodon n’était pas si nouveau que cela. Avant lui il y avait GnuSocial et avant Status.Net et sant Identi.ca. Les réseaux sociaux fédérés et libres datent de plusieurs années. Ils n’étaient simplement pas ou peu connu. Faire un réseau social avec plusieurs sites web différent est un concept différent qui n’est pas simple à faire passer pour ceux qui ont l’habitude d’avoir un compte par site et par réseau social. Un compte facebook, un compte google et un compte instagram.  Avec Mastodon, un compte suffit pour communiquer avec non seulement tous les sites Mastodon mais encore les sites Gnusocial, Friendica et Hubzilla.

Ce qui a marché avec Mastodon c’est l’interface graphique qui ressemblait à un ancien programme twitter. TwitterDesk. Gnusocial avait eu de la peine a attirer de nombreux utilisateurs mais Mastodon en un temps limité avait reçut beaucoup de nouveaux arrivant enthousiates.

Certains journalistes pessimistes ou réalistes prédisait un feu de paille. Un an aprés Mastodon est toujours là avec une trés belle forme.

Les échos écrivent :

Près d’un an et demi après sa création, Mastodon semble retombé dans l’oubli numérique. Mais en réalité, le réseau social est bien vivant. En un an, son nombre d’utilisateurs a presque quadruplé, passant de 350.000 à plus d’1,2 million aujourd’hui. Ils sont répartis dans plus de 2.500 « instances », les parties décentralisées du réseau ayant chacune leurs règles et leur propre hébergement, contre un peu moins de 1.000 en avril 2017.

« Le nombre d’utilisateurs augmente constamment, avec un réseau social qui est de plus en plus légitime » estime le fondateur de Mastodon, Eugen Rochko, contacté par « Les Echos ». D’origine russe, cet Allemand de 25 ans  a récemment surfé sur  le mouvement , appelant les utilisateurs excédés par la gestion des données de Facebook à rejoindre Mastodon.

 

Mastodon veut tout simplement être une alternative à Twitter et Facebook. Avec ce sont de nombreux utilisateurs sont sont venu ouvrir un compte.

Grâce à un protocole de communication validé par le W3C l’instance de normalisation d’internet il y a peu, l’avenir est ouvert. ActivityPub permet de nouvelles chses. Déjà aujourd’hui le réseaux Friendica ou Hubzilla peut communiquer avec n’importe quel utilisateur de Mastodon. Des nouvelles applications arrive Pleroma par exemple. Peut-on imaginer que WordPress sorte un plugin ActivityPub et c’est tout l’internet qui peut espérer enfin sortir des grands silos à données que sont les GAFAM.

 

Bonne anniversaire Mastodon