Boussole Europe

Boussole Europe un mouvement contre l’accord cadre

La Suisse est un pays qui ne fait pas parti de l’Union Européenne pourtant peu à peu elle est obligé d’appliquer certaines directives.

Boussole / Europe a pour objectif d’assurer une politique économique extérieure de la Suisse avec l’UE ouverte sur le monde et dynamique, tout particulièrement en ce qui concerne les relations avec nos principaux voisins européens. Nous soutenons la voie bilatérale de la Suisse, mais rejetons l’accord-cadre avec l’UE, car il prétérite de manière excessive l’autodétermination rendue possible par la démocratie directe, de même que la souveraineté de la Suisse.

La Suisse entretient depuis des années des relations fructueuses avec l’Union européenne (UE) et est consciente de sa position géographique ainsi que de son importance en Europe. C’est justement pour ces motifs que la Suisse cherche à renforcer ses liens avec l’Europe et avec le monde sur le plan de l’économie, de la politique, de la formation, de la science, de la société et de la culture. Elle entretient d’excellentes relations avec l’UE, qui insiste pourtant pour que la Suisse se rapproche encore d’elle en signant un accord institutionnel (InstA). Nous estimons que l’UE va trop loin et que cet accord-cadre ne correspond pas à notre conception de l’État, fondée sur le fédéralisme et la démocratie directe. L’accord-cadre dans sa version actuelle n’est pas la bonne voie pour la Suisse. Avec les accords bilatéraux I et II, et avec l’accord de libre-échange de 1972, nous disposons d’un ensemble d’accords sur mesure conclus avec l’UE.

L’accord-cadre institutionnel est un contrat mal négocié qui nuit à la Suisse.

La Suisse et l’Europe ont besoin de relations constructives basées sur un pied d’égalité.

L’accord-cadre prévu ne respecte pas système politique de la Suisse.

L’adoption de facto automatique de la législation européenne sape la souveraineté de la Suisse.

L’accord cadre c’est quoi ?

La Suisse et l’Union européenne sont liées par cinq accords bilatéraux dits d’accès au marché: la libre circulation des personnes, les transports terrestres, les transports aériens, les obstacles techniques au commerce et l’agriculture. Pour que ces accords restent d’actualité, ils doivent régulièrement être adaptés à l’évolution du droit européen et intégrés dans le droit suisse.

Actuellement, la Suisse le fait en général sur une base volontaire. Mais elle garde en principe la liberté de refuser certains éléments du droit européen. Cette situation ne plaît pas à l’UE qui menace de laisser s’éroder les accords actuels et de ne pas en signer de nouveaux.

L’accord institutionnel Suisse-UE est la solution trouvée par les deux parties pour que ces accords soient régulièrement mis à jour et appliqués de façon harmonieuse. Il prévoit que la Suisse reprenne le droit européen de manière presque systématique. Il s’agit d’une perte de souveraineté, dénonce l’UDC, qui s’oppose vivement au texte.

En savoir plus sur Boussole Europe

Bilan 2019 Effondrement Souveraineté désencombrement

Résumé en trois mots de l’année 2019 : Effondrement Souveraineté et désencombrement

Effondrement

Ce mot résonne de plus en plus fort tout au long de l’année. Il commence à prendre sens dans ma tête. Effondrement au singulier ou au pluriel voici comment je le comprends après avoir regardé des conférences et des vidéos sur le sujet.

Notre monde et notre civilisation arrive à sa fin. On va passer à autre chose. On ne sait pas dans combien de temps cela va se produire ni comment mais la logique voudrait que tôt ou tard notre système s’écroule. Voici quelque idées que j’ai retenu.

– La monnaie : Le système monétaire actuellement montre des signes d’emballement incontrolés. La dette explose partout et tout le monde sait qu’elle ne pourra pas être remboursé pourtant le monde tourne comme si la dette a une vraie valeur. Le système est basé sur le confiance mais cette confiance ne repose que sur de l’illusion. En France la dette c’est plus de 100% du produit intérieur brut et elle continue à monter alors que la pauvreté augmente. L’Euro qui devait être un outil pour la prospérité est devenu une fin en soit. Il faut sauver l’euro. Résultat, l’écart de richesses des pays en zone euro au lieu de se rapprocher s’éloigne. L’Euro belle idée au début est devenu un dogme. Bref cette monnaie supranationale comme les autres va exploser. Conclusion il faut avoir de la vraie valeur des biens. Imaginez qu’un jour ce que vous aurez dans votre banque ne sera plus rien!!!

– L’énergie. Depuis que je suis tout petit, j’entends que le pétrole va être épuisé. Depuis de nouvelles découvertes ont été faites. Mais si le stock de pétrol et de gaz est giganteste, il est limité. Et aujourd’hui on dit il faut réduire cette consommation car cela chauffe le climat. Oui notre énergie est limité soit naturellement soit il faut réduire sa consommation. Et avoir moins d’énergie change drastiquement notre mode de vie. Ce sera pas facile. Demain nous auront moins d’énergie.

– Croissance : Une croissance illimité est impossible. Les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel. On entend ce mot tout le temps. Croissance pour diminuer le chômage. Au début on y croit puis cela devient un non sens. La croissance c’est avoir plus. Mais à un moment donné on a assez !!! Pourquoi avoir toujours plus toujours plus??? Un jour la croissance va se transformer en dépression. Il faut s’y préparer.

– Réchauffement climatique. Bien que climatosceptique par provocation les faits montre que le climat se réchauffe. Et cela peut provoquer des points de catastrophes de plus en plus fréquentes. Moins de biodiversité. Moins de nouriture

Bref les signes sont là. Je pense qu’un effondrement ne va pas se passer brusquement mais progressivement et il a déjà commencé. Est ce que tu es prêt pour 2020? Demain il y aura moins d’énergie, moins de travail et des faillites en cascade, l’argent dans les comptes ne seront plus sûr. Comment y faire face ?

Souveraineté

Avant je comprenais ce mot comme ‘nationalisme’ ou ‘égoisme’. La souveraineté est une condition pour la liberté et la démocratie. Sans souveraineté il n’y a pas de démocratie. La souveraineté c’est décider. Qui est souverain ? Le roi ? Le peuple ? Les marchés ? le capitalisme ? Un dogme ?

En Europe les pays dans l’Union Européenne et même les pays qui y sont liés ne sont plus souverain. Les médias font croire que les élections servent à quelque chose. Mais les politicien ne peuvent plus faire beaucoup. Il ne travaillent plus au service de l’intérêt général mais au service d’un intérêt dogmatique. Les Grande Orientations de Poliques Européenne GOPE sont leur travail. Ils doivent petit à petit libéraliser et mondialiser. Les protections sociales doivent être cassées. Le droit du travail, les retraites, les privatisation se font contre la volonté du peuple. Les grèves et les manifestation ne servent plus.

Le seul moyen est de retrouve la souveraineté.

Aprés la démocratie pourra être réintroduite et le peuple pourra décider ce qu’il veut pour lui.

Désencombrement

Pensée nouvelle de cette année. J’ai trop d’objets. Je ne trouve pas ce que je cherche. Je trouve des objets que je ne cherche pas. Trop d’objets et trop de projets. Il faut avoir des priorité et se donner des objectifs pour un deux ou trois projet et s’y concentrés

 

Noël et la souveraineté

Joyeux Noël !!! Merry Christmas. C’est de la convention. Une pression social pour faire semblant. Et j’aime pas Noël. Mais aprés ça va mieux.

Pourquoi je n’aime pas cette période? A cause de plusieurs facteurs. Le stress, la surconsommation, il faut trouver des cadeaux, c’est la période la moins écologique de l’année. Peut être à cause de mon coté antiformaliste. Je sens la solitude plus forte. J’ai une famille mais je sens que je n’en ai pas. Bref je n’aime pas Noël. Heureusement demain c’est fini.

Et quel rapport avec la souveraineté? Oui aujourd’hui j’ai vu un lien entre ce jour et la souveraineté. Accrochez vous j’explique.

Noêl c’est la naissance de Jésus. Oui tout le monde le sais . Quel est le verset dans la Bible qui parle de la naissance ce Jésus ?

Esaie 9:5 et 6

En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur son épaule; on l’appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. Etendre la souveraineté, donner une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l’affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et pour toujours: voilà ce que fera le zèle de l’Eternel, le maître de l’univers

Un verset trés connu, une prophétie qui nous annonce des centaines d’années avant un événement.  La naissance du Sauveur. Bref je ne vais pas vous expliquer la Bible il y a d’autres sites pour cela. Mais j’ai remarqué ce matin (25 décembre 2019) que sur cet enfant reposera la souveraineté. Ce gros mot qui fait peur. C’est le premier verset de la Bible avec ce mot (dans le version second 21).  Et ça veut dire quoi ? Tout simplement que c’est lui qui décide. Il fait ce qu’il veut. Il n’y a personne d’autre qui lui dit de faire quelque chose. La souverainteté ne repose pas sur le peuple (contrairement à certaines constitutions) mais sur lui.

Aujourd’hui ce terme revient à la mode. Avant je pensais que c’était égoiste. Aujourd’hui je sais que c’est la liberté.

Je fais un lien avec notre monde actuel. La mondialisation et l’Europe en particulier a enlevé la souverainetés aux pays aux nations aux peuples. Il y a des élections, des manifestations, des grévres, ce sont d’autres qui décident. Le peuple n’est plus souverain. Mais Jésus lui il est souverain.

Voilà c’est la pensée du jour. Et Joyeux Noêl.

Le Mouvement pour Indépendance de la Belgique et Mike Werbrouck un souverainisme de gauche

Quand on parle de souverainisme, beaucoup pense extrème droite.En fait le souverainisme n’est ni de droite ni de gauche. On peut avoir des personnes à droite ou à gauche. Le souverainisme est l’action de redonner la possibilité à un pays de décider par lui même. Le souverainisme c’est la démocratie. Le peuple prend en main son destin et décide ce qu’il veut.

Mike Werbrouck a fondé le mouvement pour l’indépendance de la Belgique. Il parle dans cette conférence de la croissance. Une croissance alors que les inégalités augmentent . Cette conférence dure presque 3 heures mais elle ouvre l’esprit. Elle commence par une démonstration mathématique. Elle commence par une déconstruction.

Cet homme me fait penser à Asselineau par le type de conférence mais il y son style à lui. Il me semble qu’il est un peu un rêveur. Mais il faut rêver et avoir un idéeal. Asselineau me semble plus au centre peut être au centre gauche. Lui à mon sens se situe à l’extrème gauche.