Pourquoi je n’aime pas l’écriture inclusive.

L’écriture inclusive est censé lutter contre la discrimination. L’idée de base est que le masculin est supérieur au féminin. Mais le masculin grammatical n’a rien à voir avec le genre masculin.

Le point médian

La base de l’écriture incluse c’est le point médian. Ce caractère a été inventé pour ça. Ce n’est pas un point, ce n’est pas un tiret et il ne se trouve pas sur le clavier. Si vous écrivez en html vous avez · qui peut vous sauvez.

Sinon il y a plus simple

AltGr + : : français, français (sans touche morte), français (touches mortes Sun), belge

AltGr + . : français Suisse (clavier générique 105 touches PC)

Bref je ne vais pas plus détailler. Le point médian c’est vraiment la simplicité même.

Le contexte est oublié

Même en français il y a des mots neutres. Quand je dit : « Tous les habitants de la ville… » que comprenez vous? Ce sont vraiment tout le monde ou bien seulement la population masculine. Evidement tout le monde comprend que ce mot est neutre. Avec l’écriture inclusive il faudrait dire « Tous les habitantes et les habitants … ou bien tous les habitant-e-s … » Bref à par jouer un peu plus sur l’orthographe française en ajoutant une couche de complexité, cette façon de parler n’apporte rien. Normalement cela devrait lutter contre les discriminations.

La langue inclusive est en fait exclusive

A force de systématiquement mettre en avant le féminin et le masculin, au lieu de grouper et de ne pas penser à séparer ces genres, cette façon de s’exprimer nous rappel à chaque fois que notre population est divisé en deux catégorie : les hommes et les femmes. En voulant inclure les femmes en pensant qu’elle ne le sont pas on fait une exclusion si on ne les citent pas.

Un peu de bon sens

Certain voudrait supprimer les genres juste pour dire que l’homme est la femme sont égaux. Il y en a qui supprime le mot maitre pour lutter contre l’esclavage. Et le mot noir ou blanc est aussi discriminatoire. Bientôt toutes les couleurs seront grises. A vouloir lutter contre les discrimination on pense que toutes les formes de différences sont mauvaises. Mais c’est peut être un autre sujet.

L’écriture inclusive comme “une pratique complexe et élitiste”, “impossible à oraliser”.

Cette vidéo est sorti aprés la parution de cet article. Le titre veut interdire l’écriture inclusive. Moi je serais plutôt nuancer de laisser libre mais de ne pas la rendre obligatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.