Noël et la souveraineté

Joyeux Noël !!! Merry Christmas. C’est de la convention. Une pression social pour faire semblant. Et j’aime pas Noël. Mais aprés ça va mieux.

Pourquoi je n’aime pas cette période? A cause de plusieurs facteurs. Le stress, la surconsommation, il faut trouver des cadeaux, c’est la période la moins écologique de l’année. Peut être à cause de mon coté antiformaliste. Je sens la solitude plus forte. J’ai une famille mais je sens que je n’en ai pas. Bref je n’aime pas Noël. Heureusement demain c’est fini.

Et quel rapport avec la souveraineté? Oui aujourd’hui j’ai vu un lien entre ce jour et la souveraineté. Accrochez vous j’explique.

Noêl c’est la naissance de Jésus. Oui tout le monde le sais . Quel est le verset dans la Bible qui parle de la naissance ce Jésus ?

Esaie 9:5 et 6

En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur son épaule; on l’appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. Etendre la souveraineté, donner une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l’affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et pour toujours: voilà ce que fera le zèle de l’Eternel, le maître de l’univers

Un verset trés connu, une prophésie qui nous annonce des centaines d’années avant un événement.  La naissance du Sauveur. Bref je ne vais pas vous expliquer la Bible il y a d’autres sites pour cela. Mais j’ai remarqué ce matin (25 décembre 2019) que sur cet enfant reposera la souveraineté. Ce gros mot qui fait peur. C’est le premier verset de la Bible avec ce mot (dans le version second 21).  Et ça veut dire quoi ? Tout simplement que c’est lui qui décide. Il fait ce qu’il veut. Il n’y a personne d’autre qui lui dit de faire quelque chose.

Aujourd’hui ce terme revient à la mode. Avant je pensais que c’était égoiste. Aujourd’hui je sais que c’est la liberté.

Je fais un lien avec notre monde actuel. La modialisation et l’Europe en particulier a enlevé la souverainetés aux pays aux nations aux peuples. Il y a beau avoir des élections, des manifestations, des grèvres, ce sont d’autres qui décident. Le peuple n’est plus souverain. Mais Jésus lui il est souverain.

Voilà c’est la pensée du jour. Et Joyeux Noêl.