Evacuation de la Zad de la Colline

Dans le canton de Vaud en Suisse sur la commune d’Eclépens à quelques kilomètres de Lausanne, la multinationale du ciment LaFarge Holcim cherche à étendre l’exploitation de la carrière de calcaire qui creuse et attaque la colline du Mormont.

Depuis quelques mois des militant occupait le terrain pour sensibiliser et si possible protéger la forêt et son écosystème.

La justice avait jugé une plainte d’occupation illégale et avait autorisé la Police à intervenir à partir du 30 mars.

30 Mars tôt le matin un impressionnant dispositif se met en place. Blocage de route, véhicule blindé, hommes en armes, journalistes officiel de la police. Tout est prés pour ce jour J.

Un Hélicoptère tourne en permanence dans le ciel. Et sur 89.8 FM on peut écouter Radio ZAD pendant toute l’opération d’évacuation.

Les zadistes avait mis sur le chemin toute une série d’obstacles pour ralentir la progression de la police.

30 mn plus tard …

Les forces de l’ordre sont en nombre et bien équipés.

Aprés quelques instant le premier obstacle situé au niveau du cimetière tombe

Sur le chemins des obstacles pour le moins surprenant : Une armée de petits bonhommes en terre.

La porte est est débloquée par une tronçonneuse.

Ce qu’il faut retenir de cette évacuation. Les politiques se devaient faire appliquer la loi et des moyens considérables avaient été mis en oeuvre. La police avait peur de violence et avait un service de communication. Ils ont donc fait trés attention pour respecter toutes les procédures.

Maintenant rien est réglé. La zone appartient à la multinationale Holcim et ils ont l’autorisation de l’exploiter. A suivre…

Discriminer ou disparaître ?

Ces derniers temps j’ai été amené à réfléchir sur le racisme, le féminisme et autres formes de discriminations. Au départ je pensais que c’était bien. Il est normal de ne pas discriminer une personne en fonction de la couleur de sa peau, de sa religion ou de son sex etc… Mais je me suis apperçu que parfois cela conduit à des contradictions.

Par exemple en voulant rétablir une certaine injustice on pourrait en créer une autre : La discrimination positive. A vouloir nous rendre tous égaux, certains sont plus égaux que d’autres.

En fait nous ne sommes pas égaux, nous sommes tous différents. Il y a des petits et des grands, des forts et des faibles. A vouloir corriger cette injustice de façon trop extrème on en créé une nouvelle.

C’était le conduite de ma pensée ces derniers temps. Puis j’ai vu cette vidéo.

https://youtu.be/UWHvuxBQ0Us

Dans son essai synthétique, Thibault Mercier expose de façon très claire comment la notion de discrimination – qui signifie originellement « l’action de distinguer, de séparer deux ou plusieurs éléments d’après les caractères distinctifs » – a été diabolisée pour devenir l’arme par laquelle l’idéologie libérale, libertaire et mondialiste, provoque la dissolution de toutes les identités, la perte de conscience de soi-même et la destruction de la diversité des cultures humaines. Pour ne légitimer qu’une seule discrimination : celle de l’argent.

L’apologie de la « diversité » débouche alors sur la destruction de toute idée de collectif, de communauté et de nation. Destruction qui prend aussi la forme du muticulturalisme, c’est-à-dire du chaos des identités, des cultures et des égos, chaos multi-conflictuel destructeur de toute civilisation.

 

Thibault Mercier revendique « le droit de chaque homme à parler sa langue natale, à vivre sur ses terres selon ses modes de vie ancestraux, ses mœurs, ses lois, ses coutumes et ses croyances

 

Voici la liste des critères de discrimination interdit en France

 

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19448

Lutte racialiste

Je croyais que le racisme était quelque chose du passé et que la grande majorité des gens n’étaient pas racistes. Ceci jusqu’à ce que j’entende une interview de la présidente de l’UNEF qui se disait racialisé.

Racialisé ?

C’est quoi ce mot? Nous avons tous une race donc nous sommes tous racialisé. Non c’est pas ça. C’est plus compliqué.

Racisée : Personne qui appartient, de manière réelle ou supposée, à un des groupes ayant subi un processus de racisation. La racisation est un processus politique, social et mental d’altérisation. Autrement dit une personne qui se sent inférieure et oppressée à raison ou non.

Le féminisme peut appartenir à cette même catégorie car à écouter les féministes on a l’impression qu’il y a toujours une domination d’une groupe sur un autre. Bref une compétition ou une guerre d’un groupe contre un autre. Femmes contre hommes, noirs contre blancs. Mon sentiment me dit que ce sentiment est pour beaucoup imaginaire car aujourd’hui les hommes et les femmes sont égaux en droit depuis longtemps. Pour être plus exacte j’ai l’impression que ce conflit est exagéré amplifié car je ne dit pas qu’il n’y a pas de problème et qu’il n’y a jamais d’injustice. Mais j’ai quand même l’impression qu’on amplifie ce problème pour en justifier la guerre.

https://youtu.be/ZCBFawhEb54

La présidente de l’UNEF, Mélanie Luce, a admis que son syndicat organisait des réunions interdites aux Blancs. Selon l’essayiste Paul Melun, le syndicat étudiant connaît depuis plusieurs années une dérive raciste, qui fait des universités le foyer de l’islamo-gauchisme.

L’islamo-gauchisme comme l’ensemble des luttes intersectionnelles, reste minoritaire dans le peuple de gauche. Bien que très affaiblis, les sympathisants de gauche demeurent attachés aux valeurs françaises et subissent de plein fouet la francophobie de leurs élites. Incapable de répondre aux défis économiques, diplomatiques ou sociaux du pays, l’intelligentsia de gauche a délaissé ce peuple au profit d’hypothétiques minorités. C’est ainsi que la gauche féministe se retrouve à faire l’apologie du voile, ou que la gauche anti-raciste se retrouve à prôner l’exclusion des blancs à des réunions ou manifestations.

L’islam exerce une certaine fascination sur une partie de la gauche.

Conclusion

J’ai quand même l’impression que le monde a changé. Avant les étudiant luttaient pour rendre le monde plus juste, plus égalitaire. Bon cette personne ne représente pas les étudiants mais visiblement cette personne se sens victime et inférieur et cherche une certaine vengeance.

 

Et vous, vous pensez quoi du racisme? C’est quelque chose de réel, quelque chose que vous rencontrez dans votre quotidien?

Comment utiliser SSH sous Windows

Si vous utiliser un système windows et vous devez vous connecter à un système linux, vous utilisez SSH.

Voici une méthode toute simple si vous ne voulez pas installer un linux sur une machine virtuelle ou installer WSL (Windows Subsystem for Linux) le système linux de base de windows.

En fait ssh est déjà préinstallé et faut juste avec quelques clics l’activer. Voici comment faire

  1. Menu Windows
  2. Paramétres
  3. Applications
  4. Fonctionnalités factultatives
  5. + Ajouter une fonctionnalité
  6. Chercher Client OpenSSH en cherchant par exemple avec ssh
  7. Sélection et Installer

Pour utiliser ouvrez un invite de commande (console pour les linuxiens) et vous avez votre ssh

Pourquoi la réforme du chômage arrive ce printemps

La réforme du chômage en France va entrer en application en juillet 2021. Cela fait longtemps que cette réforme est dans les tuyaux. Mais pourquoi arrive-t-elle maintenant en pleine pandémie alors que l’économie est au plus mal et alors que le chômage est au plus haut.

En résumé cette réforme va durcir les conditions et diminuer les indemnités.

Plus de 30% de chômeurs vont voir leur indemnité baisser de 20%. Déjà quand on est au chômage on ne gagne pas beaucoup. On arrive tout juste à survivre mais avoir une baisse de 20% c’est énorme.

Selon le gouvernement, la modification du calcul du salaire journalier de référence (base de l’allocation) est « un enjeu d’équité », car l’indemnisation est actuellement plus favorable aux personnes alternant contrats courts et inactivité qu’à celles travaillant en continu. Selon l’Unédic, environ 840 000 personnes (38 % des allocataires) toucheraient une indemnisation inférieure de plus de 20 % en moyenne à ce qu’elles recevraient avec les règles actuelles, même si elles bénéficieraient de droits plus longs. Pour en limiter l’impact, le gouvernement introduira un plancher qui limitera la baisse maximale.

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/la-r-c3-a9forme-de-l-e2-80-99assurance-ch-c3-b4mage-entrera-partiellement-en-vigueur-au-1er-juillet/ar-BB1e9tz8

 

Mais pourquoi cette réforme arrive maintenant. Peu d’article parle de cela. Mais c’est important à comprendre parce que politiquement c’est un peu du suicide peu de temps avant des élections.

Le Journal Marianne nous donne un indice.

« Les retraites doivent être discutées » : Bruxelles réclame des réformes en échange du plan de relance européen

En résumé la France est OBLIGEE de faire ces réforme sinon elle ne recevra pas l’argent du plan de relance COVID. Vous vous souvenez que les européens ont conclu un accord. La France est la pays qui va le plus perdre car elle va payer 80 milliards et recevoir 40 milliards. Certain vont utiliser la corde de la solidarité. Oui c’est vrai la France n’est pas le pays qui a le plus souffert de la crise du COVID, il y a pire, c’est un pays riche donc la France doit payer pour les autres pays.

Mais ce qu’il faut savoir c’est que les 40 milliards d’aide sont conditionnées. C’est un peu comme une banque qui prête de l’argent elle demande des garanties. Et parmis la liste des contitions il y a la mise en application de ‘réformes scruturelles’

En conclusion je vous copie le dernier paragraphe de l’article de Marianne. Langage difficilement compréhensible par tout le monde.

« Mais la Commission pourrait peser sur la décision finale même en l’absence d’un droit de veto. « Politiquement, sur ces sujets-là, c’est assez peu fréquent qu’un avis négatif de la Commission soit renversé, assure en ce sens le porte-parole de Bruxelles. Car il s’inscrit dans l’intérêt commun et respecte les échanges que nous avons eu« . Même son de cloche côté français : « En pratique c’est très compliqué de réunir une majorité qualifiée qui est différente de l’avis de l’exécutif européen« , souligne le ministère de l’Economie. Au demeurant, la Commission affiche de bons espoirs qu’une telle extrémité ne se présentera pas. « Personne n’envisage qu’un Etat n’ait pas de plan de relance à la fin, grâce aux efforts réguliers de discussion avec les pays membres« . En clair, d’éventuels désaccords devraient se régler avant que Bruxelles ne rende son avis. Et les précieuses réformes trouver leur place dans les agendas nationaux. »

 

En clair : la réforme de l’assurance chômage va se faire en France de gré ou de force.

Il semble important de comprendre cela et d’aller à la source. Critiquer le gouvernement ne sert à Rien. Critiquer Macron non plus. Faire des manifestations est tout aussi efficace que bouger de l’air. Si on ne comprends pas que les décisions se font à Bruxelles et non plus à Paris.

La réforme du chômage n’est qu’une réforme structurelle parmis d’autres à venir.